La décollecte européenne ralentit en octobre

le
0
(NEWSManagers.com) - Les fonds commercialisés en Europe ont accusé en octobre des rachats nets de 19,7 milliards d' euros, ce qui représente une amélioration par rapport aux mois précédents, selon les dernières statistiques de Lipper. En septembre, la décollecte s' était élevée à 60,7 milliards d' euros.
Dans le détail, les fonds obligataires n' ont vu sortir " que" 1,2 milliard d' euros (contre 17,2 milliards d' euros en septembre) et les fonds actions, 10,6 milliards (la moitié du montant sorti en septembre). Et certaines poches ont enregistré un solde positif. Ainsi, après des retraits nets de 18,5 milliards d' euros sur les quatre derniers mois, les fonds à haut rendement retrouvent les faveurs des investisseurs en engrangent 3 milliards d' euros nets.
Ce succès a d' ailleurs profité à Muzinich et à son fonds Short Duration High Yield, qui se classe parmi les trois plus gros collecteurs de fonds en octobre, derrière Allianz/Pimco (1 milliard d' euros) et devant Prudential/ M&G (550 millions).
Parallèlement, les fonds considérés comme des produits " refuge" ont aussi tiré leur épingle du jeu en octobre. Il s' agit des fonds obligataires en dollars, qui ont affiché sur le mois des souscriptions nettes de 580 millions d' euros, reflétant la quête de valeurs refuge, selon les dernières statistiques de Lipper. Dans la même veine, les fonds matières premières, après avoir vu sortir en septembre 1,3 milliard d' euros, ont attiré 520 millions d' euros. Enfin, les fonds monétaires libellés en livre sterling voient rentrer 8 milliards d' euros.
En termes géographiques, Lipper souligne le dynamisme du marché finlandais, le seul à enregistrer des souscriptions nettes à trois chiffres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant