La décentralisation PS créera peu d'économies

le
0
Le projet, qui devait être source d'économies, s'avère décevant. Et ne clarifie pas les compétences des uns et des autres.

Lors de la présidentielle, François Hollande avait martelé que l'acte III de décentralisation figurant dans son programme serait source d'économies. Grâce à la clarification des compétences, les doublons entre l'État et les collectivités locales devaient disparaître. Un an plus tard, le projet de loi de décentralisation, qui est quasiment bouclé et sera présenté le 10 avril en Conseil des ministres, s'avère décevant. Le projet accorde aux régions un rôle de pilote en matière de développement économique, de formation professionnelle et d'orientation, ainsi que la gestion des fonds européens. Las, les fonctionnaires qui travaillent à l'orientation resteront au sein de l'État et seront mis à disposition des conseils régionaux. Le risque est évident: que les régions embauchent du personnel dans le secteur de l'orientation, sans que l'État ne r...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant