La débâcle boursière n'épargne pas l'or

le
0
MATIÈRES PREMIÈRES HEBDO - Au cours de la semaine du 19 septembre, l'or n'a pas profité de la morosité des marchés d'action. L'once est tombée à son plus bas niveau depuis début août. Pétrole, cuivre et cacao ont aussi dégringolé.
L'or n'a pas profité de son statut de valeur refuge

Tout était réuni la semaine dernière pour faire s'envoler l'or : un avertissement de la Fed sur l'économie américaine, des indicateurs décevants en Europe et en Chine et une aggravation de la crise des dettes européennes. Et pourtant, le métal jaune n'a pas tiré profit de la panique des marchés d'actions, stoppé dans son élan par la poussée du dollar qui a suivie le discours de la Fed. Car c'est bien le billet vert, cette fois, qui a profité de son statut de valeur refuge : il s'est envolé jeudi à son plus haut niveau depuis huit mois face à l'euro. Or le renchérissement de la devise américaine rend encore moins attractifs les achats de métaux libellés en dollars, comme l'or. Cette hausse diminue également la valeur marchande de l'or, ce qui pousse les fonds et les investisseurs, à la recherche de liquidité, à abandonner leurs positions sur le métal jaune pour compenser leurs pertes sur les autres marchés.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant