La DCRI fait pression sur un bénévole Wikipédia

le
1
Rémi Mathis, président de l'association Wikimedia-France et administrateur de Wikipédia, a été convoqué puis menacé d'être placé en garde à vue s'il ne supprimait pas une page sur la station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute au motif qu'elle contenait des éléments prétendument classifiés.

La Direction centrale du renseignement intérieur vient de perdre une occasion de rester dicrète. Jeudi dernier, ses services ont convoqué un administrateur bénévole français de Wikipédia, Rémi Mathis, pour exiger qu'il supprime une page sur la station hertzienne militaire de Pierre-sur-Haute au motif qu'elle contrevenait au code pénal français protégeant le secret défense. Cette méthode autoritaire soulève ce samedi un tollé chez les partisans de la diffusion libre de l'information.

L'affaire débute le 4 mars quand la DCRI contacte la Wikimedia Foundation (surnommé «La Fondation» en France), organisation à but non-lucratif qui héberge l'encyclopédie participativ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6860185 le dimanche 7 avr 2013 à 13:50

    scandaleuse méthode.