La D-League plus qu'une antichambre de la NBA?

le
0
La D-League plus qu'une antichambre de la NBA?
La D-League plus qu'une antichambre de la NBA?

La saison de D-League a repris dans la nuit de vendredi à samedi. Mais l'annonce de la création d'une équipe affiliée aux Hawks d'Atlanta relance un peu plus le débat sur la place de cette ligue dans l'ombre de la NBA.

La D-League va-t-elle devenir le centre de formation de la NBA? C'est en tout cas la direction qu'elle semble prendre avec la création d'une nouvelle équipe étiquetée NBA. En effet, les Hawks viennent d'annoncer qu'ils seraient présents en D-League à partir de la saison 2019-20 portant à 23 le nombre d'équipes engagées dans l'antichambre. Ce sera également la seizième franchise NBA à s'offrir une équipe. « Avec l'ajout des Hawks dans nos rangs, plus de la moitié des équipes de la NBA vont maintenant posséder et exploiter leur affilié D-League de la NBA. C'est une étape importante vers notre objectif d'avoir une ligue mineure de 30 équipes », s'est enthousiasmé le président de la NBA D-League, Malcom Turner. 40% des draftés envoyé en D-League Les dirigeants d'Atlanta ont précisé qu'ils s'implanteront dans une ville de la banlieue, plus précisément à College Park avec la construction d'une nouvelle salle de l'ordre de 3 500 places. Il faut dire que la ligue mineure a bien réussi aux Hawks. Kent Bazemore et Dennis Schröder, starters en NBA, ont connu cette D-League de même que quatre membres du staff. « La proximité nous permettra de maximiser notre relation et d'avoir le plus d’interaction possible afin de fournir un endroit idéal pour développer les futurs pick de la Draft et les joueurs des Hawks », a déclaré Mike Budenholzer, le coach de l'équipe NBA. Une alternative à l'Europe Le développement, un point mis en avant alors que la NBA accueille des jeunes pousses de plus en plus jeunes et encore trop tendres pour se frotter à la dureté physique de la ligue nord-américaine. La D-League va donc très probablement jouer le rôle de "centre de formation" à la manière d'une équipe réserve pour un club de football professionnel comme l'a sous-entendu Carmelo Anthony, vice-président du syndicat des joueurs. « Je suis l'un des principaux partisans du développement des joueurs. La plupart des clubs de foot ont d'excellentes académies. On doit garder nos meilleurs jeunes ici ». Plus une punition mais un tremplin afin de se montrer aux scouts américains surtout que les salaires augmentent à l'image de la NBA (deux niveaux de salaires, 19 500$ et 26 000$). L'année dernière, trente-deux joueurs de la ligue mineure ont réussi à grimper à l'étage supérieur parmi lesquels le Français, Axel Toupane. Six Français cette saison L'arrière-ailier de 23 ans a prouvé qu'un autre chemin était possible pour accéder à l'American Dream. Signé par les Toronto Raptors pour le tranning camp l'année dernière, il avait été coupé. Mais plutôt que de revenir en France ou en Europe, le natif de Mulhouse a décidé de tenter sa chance avec les Raptors 905. Bien lui en a pris puisque ce joueur réputé défensif a tout simplement été élu MIP (meilleure progression) de D-League avec 14,6 points, 5,6 rebonds et 3,6 passes de moyenne. Un beau parcours qui lui a permis d'obtenir deux contrats de 10 jours avec les Nuggets de Denver puis un contrat de deux ans. Une parenthèse de six mois (21 matchs) qui s'est stoppée en octobre avec un retour dans l'équipe affiliée de Toronto. Il ne sera pas le seul, cette saison puisque Damien Inglis, qui a vécu l'intérieur de la NBA avec les Bucks, a intégré les Westchester Knicks, appartenant à la franchise de New-York. Même son de cloche pour Livio Jean-Charles, coupé par les Spurs, mais qui évoluera quand même dans l'équipe affiliée à la franchise de Tony Parker, les Austin Spurs. Avec Boris Dallo, Carl Ona-Embo et Ron Mvouika, ils seront donc six - peut-être sept avec Timothé Luwawu-Cabarrot qui ne joue pas avec les Sixers - à vivre l'aventure à l'américaine et espérer toucher du doigt leur rêve de jouer en NBA.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant