La cyberattaque de décembre coûte son poste au PDG de Target

le
0
DÉPART DU PDG DE TARGET, GREGG STEINHAFEL, APRÈS UNE CYBERATTAQUE
DÉPART DU PDG DE TARGET, GREGG STEINHAFEL, APRÈS UNE CYBERATTAQUE

BOSTON (Reuters) - Target a annoncé le départ de son PDG Gregg Steinhafel en raison du vaste piratage informatique de fin décembre qui a grevé les profits du numéro trois américain de la distribution, ébranlé la confiance des consommateurs et suscité l'ouverture d'une enquête fédérale.

"Aujourd'hui, nous annonçons, après de longues discussions, que le conseil d'administration et Gregg Steinhafel ont décidé que c'était le bon moment pour une nouvelle direction chez Target", peut-on lire dans un communiqué publié lundi.

L'action Target reculait de 1,63% dans les transactions d'avant-Bourse à Wall Street après cette annonce.

Le directeur financier John Mulligan a été nommé directeur général par intérim et Roxanne Austin, actuelle membre du conseil d'administration, assurera l'intérim à la tête de cette instance.

Le groupe américain avait annoncé en décembre dernier avoir été victime d'une vaste cyberattaque au cours de laquelle au moins 40 millions de cartes bancaires ont été piratées et quelque 70 millions d'autres données personnelles volées.

Depuis lors, John Mulligan était devenu en quelque sorte le porte-parole du groupe sur ce dossier et avait témoigné à plusieurs reprises devant des commissions au Congrès.

Target a confié au spécialiste du recrutement Korn Ferry de la tâche de l'aider à trouver un successeur à Gregg Steinhafel, qui avait pris ses fonctions de directeur général en 2008.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant