La cyberarmée nord-coréenne compterait 6.000 hommes selon Séoul

le
1

SEOUL, 6 janvier (Reuters) - La Corée du Nord a doublé depuis 2013 les effectifs de sa "cyberarmée", qui compte désormais 6.000 hommes, et cherche à provoquer la "paralysie physique et psychologique" de la Corée du Sud, estime Séoul dans un livre blanc publié mardi. La parution de ce rapport survient quelques semaines après l'attaque informatique subie par le studio de cinéma Sony Pictures aux Etats-Unis, que le FBI accuse Pyongyang d'avoir menée pour empêcher la sortie d'un film moquant le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. La Corée du Nord a nié être impliquée. La Corée du Nord a mis en place il y a plusieurs années une cellule, le bureau 121, dirigée par les services de renseignement et composée des meilleurs experts informatiques du pays. Ses objectifs de long terme pourraient être les réseaux d'énergie et de télécommunications de pays ennemis, à en croire des agents ayant fait défection. En 2013, la Corée du Sud a accusé le Nord d'avoir mené des cyberattaques qui ont paralysé pendant plusieurs jours les systèmes informatiques des banques et des chaînes de télévision. Les deux Corées restent techniquement en guerre en l'absence de signature d'un traité de paix depuis l'armistice de Panmunjom en 1953. (Ju-min Park; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 6 jan 2015 à 17:04

    Et pas de femmes ?