La culture illégale de marijuana pèse sur la biodiversité

le
0
La culture illégale de marijuana pèse sur la biodiversité
La culture illégale de marijuana pèse sur la biodiversité
Selon des chercheurs de l'Université de Californie, la mort aux rats utilisée par les cultivateurs clandestins de marijuana est en train de décimer le pékan (également appelé martre pêcheuse ou martre de Pennant). Les chercheurs ont trouvé ce poison dans les carcasses de pékans découvertes à travers l'état, y compris dans et à proximité des parcs nationaux.

«Nos résultats sont très surprenants puisque les empoisonnements par ces substances chimiques sont généralement vus en milieu urbain ou agricole, non pas en forêt », a expliqué l'auteur principal de l'étude Mourad Gabriel, président et chercheur de l'Integral Ecology Research Center. « En Californie, les pékans vivent dans les forêts (...) et nulle part à proximité des zones urbaines ou agricoles », a-t-il expliqué.

Le pékan n'est que le témoin d'une sérieuse atteinte à la biodiversité

Les pékans sont susceptibles d'être exposés à la mort aux rats lorsqu'ils mangent les animaux qui en ont ingéré. Ils peuvent également consommer directement le poison, attirés par les odeurs artificielles de bacon, de fromage ou encore d'arachides.

Le pékan n'est pas la seule espèce menacée. En effet, d'autres espèces carnivores, dont d'autres espèces de martres, les chouettes tachetées, et les renards rouges de la Sierra Nevada, sont également menacés par le poison. La culture illégale de marijuana menace donc l'écosystème. Un produit stupéfiant pas si naturel
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant