La crue de la Seine en 1910 expliquée en 1 minute

le
0
Le 28 janvier 1910, la Seine atteint la cote incroyable de 8,62 m. 
Le 28 janvier 1910, la Seine atteint la cote incroyable de 8,62 m. 

Début 1910, Paris se retrouve sous les eaux.

Pourquoi ?

Des pluies diluviennes s'abattent sur la capitale.

Les nappes souterraines sont saturées.

Les sols sont gelés et imperméables.

Le 28 janvier, la Seine atteint la cote incroyable de 8,62 m.

L'eau atteint les épaules du zouave du pont de l'Alma, qui devient un repère pour les Parisiens.

Quelles conséquences ?

De nombreuses stations de métro sont englouties.

Vieux d'à peine 10 ans, il devient inutilisable.

On ressort les vieilles calèches et les chevaux.

Les habitants se retrouvent sans eau courante, sans électricité, sans chauffage.

Les usines d'incinération d'ordures sont inondées.

Les déchets ménagers sont directement jetés dans la Seine.

Quel bilan ?

Une seule victime : une girafe du Jardin des Plantes.

Coût des dégâts : entre 1,4 et 1,6 milliard d'euros.

La Seine mettra 35 jours à regagner son lit.

Un grand projet de lacs-réservoirs est lancé afin de retenir l'eau des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant