La Croix-Rouge contre la fermeture des frontières face à Ebola

le
1
LA CROIX-ROUGE CONTRE FERMER LES FRONTIÈRES FACE À EBOLA
LA CROIX-ROUGE CONTRE FERMER LES FRONTIÈRES FACE À EBOLA

PEKIN (Reuters) - Fermer les frontières ne permettra pas de contenir l'épidémie d'Ebola, a déclaré mercredi le secrétaire général de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

L'idée de fermer les frontières des trois pays principalement touchés par l'épidémie, le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée, gagne du terrain, notamment aux Etats-Unis, où certains élus craignent une propagation à grande échelle du virus responsable de plus de 4.500 morts en Afrique de l'Ouest.

Elle est en revanche vivement contestée par des institutions internationales ou des ONG impliquées dans la lutte contre l'épidémie.

Elhadj As Sy, secrétaire général de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, estime qu'une fermeture des frontières serait "irrationnelle".

"(Ebola) crée beaucoup de peur et une panique extrême qui peut parfois conduire à des comportements et des mesures très irrationnels, comme fermer les frontières, annuler des liaisons aériennes, isoler des pays, etc.", a-t-il dit lors d'une conférence à Pékin.

"Ce ne sont pas des solutions. La seule solution est d'unir nos efforts pour contenir ce genre de virus et d'épidémie dans son épicentre, là où elle a débuté", a ajouté Elhadj As Sy.

(Michael Martina, Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 23 oct 2014 à 11:07

    Effectivement le monde continu e et continuera de changer jusqu’-à la fin des temps…Les élites se sont rendus compte depuis peu, de l’immense pouvoir créatif de l’être humain, permettant de se projeter tjrs plus en avant. On ne pense plus à continuer de vivre sur Terre sachant que cela va devenir invivable, mais par obligation dans l’espace ou coloniser d’autres ailleurs…Ns avons dépassé les points de non-retour et c’est irréversible…