La croissance ralentit dans le secteur privé en zone euro

le
0
LA CROISSANCE DU SECTEUR PRIVÉ EN ZONE EURO RALENTIT
LA CROISSANCE DU SECTEUR PRIVÉ EN ZONE EURO RALENTIT

PARIS/FRANCFORT/LONDRES - La croissance de l'activité a ralenti en décembre dans le secteur privé de la zone euro, ce qui suggère que l'assouplissement monétaire pratiqué par la Banque centrale européenne (BCE) n'a pas pour l'instant les effets escomptés.

L'indice PMI composite calculé par Markit, qui intègre le secteur manufacturier et celui des services, s'établit à 54,0 dans la version préliminaire publiée mercredi contre 54,2 en novembre. Une enquête Reuters prévoyait un indice inchangé en décembre.

Il est au-dessus de la barre des 50 séparant la croissance et la contraction d'une activité depuis juillet 2013.

L'indice PMI des services est lui aussi en baisse, à 53,9 contre 54,2 le mois précédent. Seul l'indice manufacturier progresse légèrement, à 53,1 contre 52,8 en novembre.

"Je suis sûr que tout le monde aurait aimé voir une croissance plus forte", commente Chris Williamson, économiste de Markit. "C'est peut-être une indication que l'assouplissement quantitatif n'a pas l'effet espéré. Il faut en faire davantage".

La BCE a annoncé le 3 décembre que son programme de rachats massifs de dette du secteur public serait prolongé de six mois, jusqu'en mars 2017, mais elle n'en a pas modifié le montant mensuel, ce qui a déçu une bonne partie des investisseurs.

(Bureaux européens de Reuters)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant