La croissance organique de Carrefour au plus haut depuis 5 ans

le
0
CARREFOUR RENOUE AVEC UNE CROISSANCE ORGANIQUE FORTE
CARREFOUR RENOUE AVEC UNE CROISSANCE ORGANIQUE FORTE

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Carrefour a nettement accéléré la cadence au deuxième trimestre, signant sa meilleure croissance organique depuis plus de cinq ans, grâce à une nouvelle amélioration de ses ventes en France, à un retour à la croissance en Italie et à de solides performances au Brésil.

Les ventes du numéro deux mondial de la distribution derrière Wal-Mart ont progressé de 0,3% en données publiées à 20,52 milliards d'euros, dépassant les attentes (20,38 milliards) du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Hors essence, taux de change et effets calendaires, la croissance organique atteint 4,9%, après 3,7% au premier trimestre, atteignant son meilleur niveau depuis au moins cinq ans, a précisé le directeur financier du groupe, Pierre-Jean Sivignon, lors d'une conférence téléphonique.

"Il s'agit d'une très bonne performance", notent les analystes de Citi, soulignant notamment que l'Italie dépasse largement les attentes.

Hormis en Chine, où les ventes restent en baisse, Carrefour signé une croissance organique dans l'ensemble de ses pays.

En France, où le distributeur réalise 40% de ses ventes, la croissance organique ressort à 2,4% après 1,4% au trimestre précédent, grâce surtout aux très solides performances des supermarchés (+3,3% à magasins comparables) et des formats de proximité (+7,2%).

Dans les hypermarchés, la croissance a été limitée à 0,4% en comparable (après +0,7%), mais le trafic progresse pour le cinquième trimestre consécutif, l'image prix continue de s'améliorer et les ventes de produits non alimentaires - gros point noir de ce format - ont été proches du point d'équilibre, a tenu à souligner Pierre-Jean Sivignon.

Dans un environnement marqué par une féroce guerre des prix entre distributeurs qui bataillent pour gagner des parts de marché, Carrefour estime avoir bénéficié d'un "mix" favorable, lui ayant permis de compenser des baisses de prix de certains produits.

Son concurrent Casino a vu les ventes de ses hypermarchés français progresser de 1,1% sur le trimestre, récoltant les fruits de baisses massives de prix opérées il y a plus d'un an.

En Europe du Sud, les ventes de Carrefour en Italie ont renoué avec la croissance organique (+2,9%), pour la première fois depuis cinq ans, portées par des campagnes promotionnelles liées à la coupe du monde de football.

"C'est très encourageant", a relevé le directeur financier, soulignant cependant que la tendance devait se confirmer.

Par ailleurs, le redressement s'est poursuivi en Espagne, troisième marché de Carrefour, avec des ventes positives pour le troisième trimestre consécutif (+0,1%), tandis que dans les pays émergents, la croissance organique a accéléré en Amérique latine (+18,4% après +15,2%) grâce au Brésil, deuxième marché du groupe (+7,2% en comparable après +6,4%).

Seul point noir, la Chine reste à la peine avec des ventes en baisse de 2,4% (après -3,1%).

Carrefour estime que le consensus des analystes tablant sur un résultat opérationnel 2014 de 2,38 milliards d'euros reste "raisonnable", a déclaré Pierre-Jean Sivignon.

(Pascale Denis, édité par Benjamin Mallet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant