La croissance italienne devrait être quasi-nulle en 2014

le
0
L'ITALIE DEVRAIT AFFICHER UNE CROISSANCE QUASI-NULLE EN 2014
L'ITALIE DEVRAIT AFFICHER UNE CROISSANCE QUASI-NULLE EN 2014

ROME (Reuters) - La croissance économique de l'Italie devrait être légèrement supérieure à zéro en 2014, reflétant la détérioration des perspectives depuis le début de l'année, a annoncé lundi l'Institut national de la statistique.

"La reprise économique sera probablement plus échelonnée que prévu au début de l'année" a dit l'Istat dans son rapport mensuel, ajoutant que le PIB annuel de la troisième économie de la zone euro devrait être "faiblement positif."

Selon ses prévisions publiées la semaine dernière, la principale organisation patronale italienne, la Confindustria, anticipe une croissance de seulement 0,2% cette année après des contractions de 1,9% en 2013 et 2,4% en 2012.

Ces chiffres sont largement inférieurs à l'objectif officiel, de +0,8%, sur lequel le gouvernement de Matteo Renzi a bâti son budget, avant la contraction surprise du PIB au début de l'année.

Selon l'Istat, la production industrielle devrait être étale au deuxième trimestre et la croissance PIB, qui avait reculé de 0,1% au premier trimestre, se situer entre -0,1% et +0,3%.

L'institut a également mis en garde contre le risque de déflation résultant de la faible dynamique des prix.

Selon les chiffres publiés lundi, les prix à la consommation, basés sur l'indice italien des prix à la consommation harmonisés de l'Union européenne, ont progressé à un rythme annualisé de 0,2% en juin, son taux le plus bas depuis près de cinq ans.

"Aucun signal clair n'a encore émergé sur le fait que le risque de déflation s'éloigne", a dit l'Istat, ajoutant qu'il anticipait une inflation stable cet été avant une "hausse modérée au cours du reste de l'année."

(Gavin Jones, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux