La croissance italienne au 1er trimestre révisée en baisse

le
1
LE PIB ITALIEN AU 1ER TRIMESTRE REVU À LA BAISSE
LE PIB ITALIEN AU 1ER TRIMESTRE REVU À LA BAISSE

ROME (Reuters) - L'économie italienne s'est contractée au premier trimestre dans des proportions supérieures à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, en raison notamment d'un recul de la demande intérieure et d'une baisse des exportations.

D'un an sur l'autre, le produit intérieur brut (PIB) italien s'est contracté de 2,4%, a annoncé l'agence statistiques Istat au lieu de la chute de 2,3% initialement publiée. Sur un trimestre, le repli est de 0,6% au lieu de 0,5%.

L'Italie traverse ce qui pourrait bientôt devenir la récession la plus longue depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, avec sept trimestres consécutifs de contraction économique. Les derniers indicateurs ne donnent aucun espoir de reprise dans l'immédiat.

De janvier à mars, l'économie transalpine a été pénalisée par une demande intérieure anémique mais également par une baisse de 1,9% de ses exportations, un niveau sans précédent depuis le premier trimestre 2009.

Une majorité d'économistes s'attend à ce que la troisième économie de la zone euro se contracte d'au moins 1,5% cette année après celle de 2,4% endurée l'an dernier, avec les conséquences que cela comporte pour les finances publiques italiennes.

Le PIB italien est désormais de plus de 7% inférieur à ce qu'il était à la fin 2007 tandis que le revenu disponible des ménages a diminué de plus de 9% sur la même période. Selon les chiffres de la Banque d'Italie, la production industrielle a plongé d'un quart et les heures travaillées de 5,5%.

Gavin Jones, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4369955 le lundi 10 juin 2013 à 12:32

    "recul de la demande intérieure et baisse des exportations" qu'est ce que c'est surprenant !continuons a rester dans cette union avec un euro fort !!!

Partenaires Taux