La croissance française revue en légère baisse

le
0
L'activité a progressé de 0,3% au troisième trimestre, contre 0,4% précédemment estimée, selon l'Insee. L'acquis de croissance ressort à 1,4%, alors que l'objectif du gouvernement sur l'année est de 1,6%.

Ajustement à la baisse. L'Insee a revu ses chiffres de croissance française pour le deuxième et troisième trimestre en deçà de ce qu'elle avait précédemment mesuré. Entre avril et juin, l'activité a progressé de 0,6%, contre 0,7% estimé auparavant, et de 0,3% entre juillet et septembre, contre 0,4%.

La révision en baisse pour le troisième trimestre résulte «notamment de la révision d'indicateurs de services aux entreprises et de travaux publics (...) et d'indicateurs de services aux particuliers», note l'Insee.

«Toutefois, la révision n'est pas une aussi mauvaise nouvelle qu'elle en a l'air: les détails de la croissance sont positifs», nuance Dominique Barbet, économiste chez BNP Paribas.

Au troisième trimestre, «la demande intérieure (...) contribue de nouveau positivement à la croissance du produit intérieur brut (PIB) ce trimestre», relève l'Insee. Les dépenses de consommation ont accéléré sur la période, à +0,5%, contre 0,3% sur les trois

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant