La croissance française de nouveau en panne

le
0
Après la sortie de récession au printemps, le PIB a de nouveau reculé de 0,1% au troisième trimestre. Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, réaffirme que «la reprise est une réalité» sur le quatrième trimestre.

Pierre Moscovici refuse d'y voir «un indicateur de déclin». Le recul de 0,1% du PIB au troisième trimestre - après l'embellie de +0,5% au deuxième, qui marquait la sortie de récession de la France - n'est certes pas une surprise. De l'avis de tous les experts, l'activité devait stagner cet été. Mais cette plongée dans le rouge n'est quand même pas une bonne nouvelle. Non seulement pour les Français, qui devront encore patienter pour partager les fruits d'un retour de croissance ; les chiffres de destructions d'emplois, encore importants, en sont la meilleure illustration.

Mais également pour l'exécutif qui, depuis plusieurs mois, a fait de «la reprise» et du «retournement de la courbe du chômage» la boussole de sa politique économique. Si ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant