La croissance en zone euro confirmée à +0,3% au 3e trimestre

le
0
    BRUXELLES, 8 décembre (Reuters) - L'augmentation des stocks 
et la hausse de la consommation des ménages ont été les 
principaux moteurs de la croissance économique dans la zone euro 
au troisième trimestre, compensant la contribution négative du 
commerce extérieur, montre mardi la deuxième estimation du 
produit intérieur brut (PIB) publiée par Eurostat.  
    Le PIB de l'ensemble des 19 pays ayant opté pour la monnaie 
unique a augmenté de 0,3% sur la période juillet-septembre par 
rapport aux trois mois précédents et de 1,6% par rapport au 
troisième trimestre 2014, des chiffres conformes à la première 
estimation publiée le 13 novembre et que les économistes 
interrogés par Reuters s'attendaient à voir confirmés. 
    Au deuxième trimestre, la croissance avait été de 0,4% d'un 
trimestre sur l'autre et de 1,6% sur un an.  
    La consommation des ménages a contribué à la croissance à 
hauteur de 0,2 point de pourcentage, tout comme les stocks. La 
dépense publique a quant à elle représenté une contribution 
positive de 0,1 point alors que celle du commerce extérieur a 
été négative, de 0,3 point, les importations ayant augmenté 
davantage que les exportations.  
    Tableau:  ID:nB5N11A01A  
    Les indicateurs de la zone euro en temps réel  ECONEZ   
     
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
Le communiqué d'Eurostat    http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/7100827/2-08122015-AP-FR.pdf/0b543c34-c1c3-4984-9756-433310d51064 
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (Jan Strupczewski; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant