La croissance en France au premier trimestre plus élevée que prévu

le , mis à jour à 11:51
2

La croissance économique a atteint 0,5% du produit intérieur brut (PIB) au premier trimestre en France, soit mieux que les 0,4% prévus, selon une première estimation publiée vendredi par l'Insee. Ce chiffre, en hausse par rapport au dernier trimestre 2015 (+0,3%), s'explique notamment par une augmentation de la consommation des ménages, sa plus forte depuis fin 2004 (+1,2%) et par l'investissement des entreprises», précise l'Insee dans un communiqué. A l’inverse, le solde commercial a pesé sur la croissance. Les importations se sont en effet fortement ralenties et les exportations se sont légèrement repliées.

Les dépenses de consommation des ménages, moteur traditionnel de la croissance en France, avaient reculé de 0,1% lors des trois derniers mois de 2015, marqués par les attentats de Paris. Ce chiffre encourageant fait écho à plusieurs bonnes nouvelles annoncées cette semaine, notamment sur le front du chômage, qui a reculé de 1,7% en mars, et dans le secteur du bâtiment, avec des mises en chantier de logements neufs en hausse de 3% sur un an lors des trois premiers mois de l'année.

«Notre action porte ses fruits, nous la poursuivrons avec détermination dans les prochains mois», se réjouit le ministre des Finances Michel Sapin. «C'est une croissance solide qui est enclenchée», ajoute-t-il.

Sur l'ensemble du premier trimestre 2015, la production totale de biens et de services a continué de progresser à un rythme soutenu (+0,6%, comme lors des trois derniers mois de 2015), selon l'Insee. Les investissements des entreprises ont pour leur part légèrement accéléré, à +0,9% après +0,7% au quatrième trimestre 2015, ajoute l'Insee, qui fait toutefois état d'un léger repli des exportations (-0,2% après +1,0%).

Dans ses dernières prévisions, publiées au mois de mars, l'Institut national de la statistique et des études économiques avait parié sur une croissance de 0,4% au premier trimestre. Un chiffre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 7 mois

    LE BILAN EST LÀ : Depuis 2012, 700 000 chômeurs de plus : le déficit de la France à 2100 milliards d'euros et ça augmente tous les jours. Moins d'égalité entre salariés du privé et employés du " service dit public" et les statuts spéciaux. Deux fois plus de parlementaires par habitants que les pays européens nos partenaires. 80 MILLIARDS D’IMPÔTS ET TAXES SUPPLÉMENTAIRES DEPUIS 2012. Trop de fonctionnaires: 80 fonctionnaires pour 1000 habitants la moyenne européenne est de 61 pour 1000

  • frk987 il y a 7 mois

    Il y arrive un moment où il faut renouveler le matos qui rend l'âme, c'est du ponctuel....mais rien de sérieux sur le MT et sur le LT. Du simple renouvellement de stocks fait pour les 5 ans à venir.