La croissance des revenus locatifs d'Unibail s'accélère

le
0

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Unibail-Rodamco a fait état vendredi d'une accélération de la croissance de ses revenus locatifs au troisième trimestre malgré un environnement économique difficile.

Les revenus locatifs bruts ont progressé de 7,5% au troisième trimestre après avoir augmenté de 2,7% au premier semestre, pour atteindre 1,13 milliard à fin septembre contre 1,09 milliard un an plus tôt, dont 861,2 millions d'euros (+5,6% sur neuf mois) pour les seuls centres commerciaux.

"Cette croissance s'explique notamment par l'activité locative du groupe, les livraisons de nouveaux centres commerciaux et les acquisitions nettes des cessions réalisées", indique la foncière dans un communiqué publié après la clôture de la Bourse.

Pour les neuf premiers mois de l'année, les loyers des centres commerciaux ont atteint 445 millions d'euros en France, en hausse de 7,5%, et 114,8 millions en Espagne (+12%), où le groupe a ouvert un nouveau centre commercial en septembre à Badajoz, près de la frontière portugaise.

Unibail-Rodamco n'a toutefois rien dit sur ses prévisions annuelles. Le groupe s'était dit confiant après le premier semestre dans sa capacité à atteindre son objectif de croissance de 4% du résultat net récurrent par action cette année.

Son concurrent français Klépierre a pour sa part indiqué lundi qu'il était en bonne voie pour atteindre ses objectifs annuels après la croissance de 3,2% de ses loyers sur les neuf premiers mois de l'année.

Unibail-Rodamco a signé en juin plusieurs accords en vue d'acquérir une participation dans Mfi, le second opérateur, investisseur et développeur de centres commerciaux en Allemagne, et une participation de 50% dans le centre commercial Ruhr-Park, pour un montant total de 383 millions d'euros.

En juillet, le groupe avait dit espérer que ces transactions soient finalisées au troisième trimestre, avec un effet relutif dès la première année.

Il a levé 2,5 milliards d'euros de dette à moyen long terme depuis fin juin, dont 500 millions d'obligations à 5 ans avec un coupon fixe de 1,625% mercredi. Cette dernière opération a été trois fois sursouscrite.

A titre de comparaison, le coupon moyen offert sur cinq ans par les entreprises européennes non-financières de l'indice Iboxx dépasse les 4%, selon des données Thomson Reuters Datastream.

Avant sa publication trimestrielle, Unibail-Rodamco a terminé en hausse de 0,62% à 170,45 euros à la Bourse de Paris, où la foncière est valorisée environ 15,7 milliards d'euros, en croissance d'environ 23% depuis le début de l'année, contre un gain de 9% pour le CAC 40.

Edité par Benjamin Mallet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant