La croissance démographique française au point mort

Le Figaro le 15/01/2013 à 13:19
1
La population française, qui compte 65,5 millions d'habitants, a connu en 2012 sa plus faible croissance depuis dix ans. Le nombre de décès n'a jamais été aussi élevé depuis plus de trente ans. » Zone euro : la crise porte un coup à la natalité

Au 1er janvier 2012, l'Insee comptabilisait, dans son bilan annuel, 65,35 millions d'habitants. Un an plus tard, la population de la France affiche la plus faible croissance démographique que le pays ait jamais connue depuis dix ans.

La France métropolitaine et les départements d'Outre-mer comptaient, au 1er janvier 2013, 65.586.000 habitants sans compter Mayotte, selon les données de l'Insee, soit environ 300.000 personnes de plus qu'un an auparavant (+0,47%).

Léger recul des naissances

Les naissances sont restées quasiment stables sur un an (-0,17% à 822.000 naissances). Une constance qui s'explique par une diminution du nombre de femmes en âge de procréer et une stabilité de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Réagir 1
A lire aussi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le mardi 15 jan 2013 à 14:07

    Enfin une bonne nouvelle. Arrétez de faire des gosses, la planète explose de partout. On ne saura bientôt plus comment faire manger la population mondiale. Inutile d'être complice de cette catastrophe annoncée. 2 ou 3 enfants par famille c'est bien, 9 ou 11, c'est trop.