La croissance déçoit aux États-Unis

le
0
Le produit intérieur brut américain a progressé de 1,3% au second trimestre, selon les premières statistiques publiées par Washington. Seul l'investissement des entreprises a tiré l'activité.

Les mauvaises nouvelles s'accumulent aux États-Unis sur le front de l'économie. Alors que les dirigeants politiques s'affrontent autour de la dette, la croissance a déçu au deuxième trimestre. Elle n'a progressé que de 1,3% en rythme annuel, a indiqué ce vendredi le gouvernement américain. Les économistes s'attendaient à une hausse de 1,8%. Pire, la croissance des trois premiers mois de l'année, estimée auparavant à 1,9%, a été revue très fortement à la baisse, à 0,4%.

D'avril à juin, le commerce extérieur a ajouté 0,58 point au chiffre de la croissance, les États-Unis ayant plus exporté qu'importé. Les exportations ont en effet plus rapidement progressé (+6%) que les importations (+1,3%) sur le trimestre. Surtout, les investissements des entreprises ont tiré l'activité, contribuant à la croissance à hauteur des deux tiers.

Une croissance américaine sans emplois

Si les entreprises ont investi, elles n'ont que très peu recruté. Du coup, la consommation des m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant