La croissance de l'économie suisse ralentit au premier trimestre

le
0
    ZURICH, 1er juin (Reuters) - La croissance de l'économie 
suisse a ralenti au premier trimestre 2016, le faible niveau de 
la dépense publique limitant les effets positifs de la 
consommation des ménages et des investissements dans la 
construction et les équipements. 
    Le produit intérieur brut (PIB) de la Suisse a progressé de 
0,1% sur les trois premiers mois de l'année après une hausse de 
0,4% au dernier trimestre 2015, indiquent les chiffres publiés 
mercredi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).  
    Sur un an, la croissance du PIB s'établit à 0,7%, après 0,3% 
au trimestre précédent. 
    Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une 
croissance de 0,2% d'un trimestre sur l'autre et de 0,8% sur un 
an. 
    L'économie suisse se redresse lentement après un 
ralentissement en 2015 dû notamment à l'appréciation du franc 
suisse, provoqué par la décision de la Banque nationale suisse 
(BNS), en janvier 2015, d'abandonner le plafond de 1,20 franc 
pour un euro. 
    Le SECO prévoit pour 2016 une croissance de 1,4%. 
  
 
 (Silke Koltrowitz et Brenna Hughes Neghaiwi; Patrick Vignal 
pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant