La croissance de l'activité ralentit dans les services

le
2
RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE DANS LES SERVICES EN FRANCE
RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE DANS LES SERVICES EN FRANCE

PARIS (Reuters) - La croissance de l'activité dans les services a ralenti le mois dernier en France, certains secteurs, dont celui de l'hôtellerie-restauration, accusant l'impact des attentats de Paris et Saint-Denis, confirme la version définitive des indicateurs PMI de Markit publiée jeudi.

L'indice des services a reculé à 51,0 contre 52,7 en octobre, après avoir été annoncé à 51,3 en première estimation. La barre de 50 sépare croissance et contraction de l'activité.

L'indice composite, qui combine des éléments de l'indice des services et de celui du secteur manufacturier, annoncé lui stable en octobre, accuse aussi une baisse à 51,0 contre 52,6 un mois plus tôt.

Globalement, le secteur privé français connaît en novembre son dixième mois consécutif de croissance.

Malgré les difficultés de certains secteurs après les attentats, le volume global des nouvelles commandes engrangées par les sociétés de services a continué d'augmenter en novembre pour atteindre son plus haut niveau depuis cinq mois.

Mais l'emploi a légèrement reculé et les prix facturés ont continué de baisser. Les perspectives d'activité pour les prochains mois restent cependant bien orientées.

"Alors que l’incertitude plane sur les conséquences à plus long terme des récents événements sur l’économie, les dernières données demeurent conformes à une modeste progression du PIB français au quatrième trimestre", a déclaré Jack Kennedy, économiste de Markit.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le jeudi 3 déc 2015 à 10:55

    daesh a attaqué la France suite à l'action extraordinaire du gros,. Il a entamé une guerre de plus. et a balancé 4 bombes en Syrie . On a eu 130 morts et des centaines de blessés. si on rajoute les manifestations annulés, les ventes perdues, les opérations de sécurisation . le cout des 4 bombes dépasse le milliards. Mais cela personne ne veut le voir et on lui donne 20 %. LOL

  • SM7 le jeudi 3 déc 2015 à 10:12

    Un argument supplémentaire pour la BCE ?