La croissance britannique revue en légère hausse au 1er trimestre

le , mis à jour à 11:20
0
RÉVISION À LA HAUSSE DE LA CROISSANCE BRITANNIQUE AU 1ER TRIMESTRE
RÉVISION À LA HAUSSE DE LA CROISSANCE BRITANNIQUE AU 1ER TRIMESTRE

LONDRES (Reuters) - La croissance économique a été plus soutenue que précédemment estimé au cours des trois premiers mois de l'année, qui ont vu les revenus disponibles des ménages connaître leur hausse la plus marquée depuis 2001.

Selon les chiffres définitifs de l'Office national de la statistique (ONS), publiés mardi, le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 0,4% au premier trimestre par rapport aux trois derniers mois de 2014, contre une estimation précédente de 0,3%.

Sur un an, la hausse du PIB a été revue en hausse d'un demi-point de pourcentage, à 2,9%. Les économistes avaient tablé sur respectivement +0,4% et +2,5%.

Le PIB de l'ensemble de 2014 a pour sa part été revisé en hausse de 0,2 point de pourcentage, à 3,0%, ce qui représente la meilleure performance sur une année calendaire complète depuis 2006.

Le taux de croissance du premier trimestre est inférieur de près de moitié à ce qu'il était sur les six derniers mois de 2014 mais la plupart des économistes et la Banque d'Angleterre anticipent une reprise au cours de l'année.

Le déficit courant du pays s'est établi à 26,548 milliards de livres (37,4 milliards d'euros) sur le premier trimestre, ce qui représente 5,8% du PIB. Les données 2014 ont été révisées à la hausse pour faire apparaître un déficit courant représentant 5,9% du PIB, ratio le plus élevé depuis le lancement de la série statistique en 1948.

Les revenus disponibles réels des ménages ont augmenté de 4,5% d'une année sur l'autre au premier trimestre, soit le rythme le plus élevé en la matière depuis le deuxième trimestre 2001.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux