La croissance australienne au plus bas depuis 2 ans

le
0

* Le PIB en hausse de 0,2% au T2, +2,0% sur un an * Le consensus donnait +0,4% * Le dollar australien tombe à un plus bas de 6 ans SYDNEY, 2 septembre (Reuters) - La croissance de l'Australie a ralenti à 0,2% au deuxième trimestre, son rythme le plus faible depuis le premier trimestre 2013, en raison notamment d'une forte baisse des volumes d'exportation, selon les données publiées mercredi par le bureau national des statistiques. L'annonce a fait momentanément chuter le dollar australien AUD=D4 sous les 70 cents US, son plus bas niveau depuis six ans. Les économistes prévoyaient en moyenne une croissance de 0,4% au deuxième trimestre, après celle de 0,9% sur les trois premiers mois de l'année. Sur un an, la hausse du produit intérieur brut (PIB) a atteint 2,0%. "Il y a une part d'effet statistique (après le robuste T1) mais si on lisse sur plusieurs trimestres on tourne autour d'un rythme annuel de 2,3% qui est un résultat décevant", commente Michael Blythe, chef économiste chez Commonwealth Bank. La consommation des administrations publiques et des ménages a soutenu la croissance alors que le commerce extérieur a eu un impact négatif de 0,6 point de pourcentage, avec un recul de 3,3% des exportations de biens et services et un repli de 0,7% des importations. La banque centrale australienne, qui a maintenu mardi son taux directeur à 2,0%, table sur une croissance comprise entre 2,0 et 3,0% sur l'ensemble de l'exercice clos en juin 2016 et ne devrait donc pas réagir à ces chiffres, note Annette Beacher, responsable de la recherche sur l'Asie-Pacifique chez TD Securities. "Ce ne sera pas nécessairement un élément déclencheur pour de nouvelles baisses de taux. On s'attend à ce que la Reserve Bank of Australia maintienne son taux à 2% jusqu'à la fin de l'année", dit-elle. Le produit intérieur brut a totalisé 1.610 milliards de dollars australiens (1.002 milliards d'euros) en dollars courants au deuxième trimestre, soit 68.204 (42.435 euros) pour chacun des 23,8 millions d'Australiens. En prix courants, la croissance annuelle est ressortie à 1,6% contre 1,3% au premier trimestre, son niveau le plus bas depuis 2009. (Ian Chua, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant