La croissance atteint 0,4% au troisième trimestre

le
0
En France, , la consommation a tiré l'activité, relève l'Insee. La croissance allemande pour sa part s'est élevée à 0,7%. Les écarts grandissent au sein de la zone euro.

Les économistes avaient vu juste. Conformément aux prévisions, la croissance française a atteint 0,4% au troisième trimestre, selon la première estimation de l'Insee publiée ce vendredi. Le rebond de l'activité du deuxième trimestre a été confirmé à 0,7%. La ministre de l'Economie Christine Lagarde a salué «un bon chiffre qui consolide l'entrée dans l'après crise».

Au troisième trimestre la consommation des ménages a tiré l'activité, progressant de +0,6% après 0,3% au deuxième. «Rien ne sert de se féliciter de la bonne tenue de la consommation (+0,6% au troisième trimestre, soit un chiffre en effet élevé) dans la mesure où elle est de plus en plus satisfaite par les importations, et contribue donc de moins en moins à la croissance», nuance Nicolas Bouzou, économiste chez Asterès.

Importations dynamiques

En effet, le déficit commercial, qui mesure la différence entre importations et exportations, a plombé l'activité. «Les importations restent d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant