La croissance atteindra 2,1% cette année

le
0
INFOGRAPHIE - L'Insee évalue à 1 milliard le montant qui pourrait être injecté au titre de la prime «Sarkozy».

L'année 2011 aura beau être marquée par «des à-coups», elle n'en devrait pas moins se solder par une croissance de 2,1%, selon les prévisions publiées hier par l'Insee. Un chiffre qui - même s'il s'agit de l'épaisseur du trait - devrait largement satisfaire le gouvernement, dont la prévision pour cette année est de 2%. Il est rare que l'institut de statistiques se montre plus optimiste que Bercy !

Cette année a donc été marquée par «des chocs», souligne-t-il en introduction de sa note trimestrielle. Les premiers mois sont partis sur les chapeaux de roues, avec une croissance de 1% au premier trimestre - «en partie soutenue par des facteurs exceptionnels, notamment les effets de rattrapage à la suite des grèves de l'automne dernier» et un phénomène de stock, relève l'Insee. La production industrielle avait alors fortement accéléré.

C'est un autre contrecoup qui explique le fort ralentissement de l'activité au printemps: la fin de la prime à la casse auto

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant