La croissance accélère dans le secteur manufacturier allemand

le
1
LA CROISSANCE ACCÉLÈRE DANS LE SECTEUR MANUFACTURIER ALLEMAND
LA CROISSANCE ACCÉLÈRE DANS LE SECTEUR MANUFACTURIER ALLEMAND

BERLIN (Reuters) - La croissance du secteur manufacturier allemand a atteint en octobre un pic de près de trois ans, soutenu par la demande en provenance d'Asie et des Etats-Unis, selon les chiffres définitifs de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achat.

L'indice PMI manufacturier définitif ressort à 55,0, son meilleur niveau depuis 33 mois, contre 54,3 en septembre. Il avait été annoncé à 55,1 en première estimation le 24 octobre.

"L'amélioration est due à une augmentation marquée des prises de commandes, qui a entraîné une solide progression de la production", explique Oliver Kolodseike, économiste chez Markit.

Pour augmenter la production, les firmes ont embauché à un rythme qui n'avait plus été constaté depuis septembre 2011, montre encore l'enquête. Environ 20% des entreprises ayant répondu ont dit avoir augmenter leurs effectifs.

Après l'indice Ifo qui a témoigné la semaine dernière d'une amélioration inattendue du climat des affaires en octobre, l'enquête de Markit est de bon augure pour la croissance de la première économie européenne au début du quatrième trimestre.

Le PIB allemand a augmenté de 0,7% sur les trois premiers mois de l'année puis de 0,4% au deuxième trimestre. Les chiffres préliminaires du troisième trimestre seront publiés le 15 novembre.

(Bureaux européens de Reuters, Juliette Rouillon, Myriam Rivet et Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pierusan il y a un mois

    L'Allemagne restera 4ème puissance économique (du Monde) pour un certain temps encore. La France, 6ème puissance, assez loin derrière le RU, sera - selon mes calculs, rétrogradée au 7ème rang, derrière l'Inde, au plus tard au cours du 2ème T-2017. A communiquer à Mr Sapin, qui a toujours 2 trains de retard dans la mise à jour de son pense-bête.