La Croatie placée sous surveillance au seuil de l'UE 

le
0
Les Vingt-Sept ont validé ce vendredi le processus d'adhésion de la Croatie à l'Union européenne. L'entrée de Zagreb, prévue pour l'été 2013, a été «bétonnée» par les dirigeants européens.

Vingt ans après avoir fait sécession de la Yougoslavie, les Croates auront ce week-end un second succès à célébrer. Sauf coup de théâtre, les Vingt-Sept doivent donner ce vendredi leur bénédiction à l'entrée de la Croatie dans l'UE. L'adhésion formelle attendra l'été 2013, mais elle marque déjà un tournant pour l'Europe : il y aura un avant et un après et, pour les candidats suivants, le ticket d'entrée sera plus difficile à décrocher.

La Croatie sera le 28e pays de l'UE, mais Zagreb n'est pas encore au bout de ses peines. Au terme de six ans de négociations, il reste à rédiger le traité d'adhésion, suivi d'une ratification par chacune des capitales à partir de 2012. Les Vingt-Sept doivent surtout se mettre d'accord sur une procédure inédite de «suivi», jusqu'à l'entrée effective dans l'Union. Il s'agit de maintenir la pression sur l'impétrant et de garantir le succès de la mise à niveau. «Les Croates nous ont fait des promesses, il faut vérifier

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant