La Croatie peut-elle passer la troisième ?

le
0
La Croatie peut-elle passer la troisième ?
La Croatie peut-elle passer la troisième ?

Au vu de leurs deux premières rencontres, les Croates peuvent y croire face aux Espagnols. C'est oublier un peu vite qu'ils ne font pas encore partie du gratin européen. En témoignent leurs derniers matchs de poule ratés lors des précédentes compétitions majeures.

Croatie 0-3 Portugal
➔ Euro 1996



L'histoire avait tout du conte de fées. Après la mort de la sélection yougoslave, la Croatie crée la sienne et obtient son affiliation à la FIFA en 1992. Quatre ans plus tard, la voilà à l'Euro 1996, bien décidée à faire davantage qu'acte de présence. Lors du premier match contre la Turquie, Goran Vlaović inscrit le premier but de l'histoire de son équipe dans une phase finale de compétition majeure. Ce qui amène également la première victoire. Cinq jours plus tard, c'est le Danemark, pourtant champion d'Europe en titre, qui subit les foudres de Davor Šuker et ses potes (3-0, doublé pour l'attaquant dont un magnifique lob). Arrive alors le Portugal du jeune Luís Figo pour une finale du groupe D. Les Lusitaniens ayant concédé le nul contre le Danemark, il suffit d'un point à l'équipe au damier pour conserver sa place de leader. Pression oblige, elle se prend les pieds dans le tapis et est déjà menée de deux unités après une demi-heure de jeu. Martyrisée par un Figo en feu, elle encaisse un nouveau pion en fin de partie pour une sévère défaite. Conséquence : la Croatie termine deuxième de la poule et se coltine l'Allemagne, le futur vainqueur de l'épreuve, en huitièmes de finale. Beaucoup trop haut.

Argentine 1-0 Croatie
➔ Coupe du monde 1998



Personne n'a oublié le superbe parcours des Vatreni au Mondial 1998. Mais ce dont moins de monde se souvient, c'est qu'ils auraient pu s'épargner de défier les Français (qui iront au bout) dès les demi-finales. En effet, après deux victoires tranquilles en poule, les Rouge et Blanc sont au coude-à-coude avec l'Argentine pour la première place de la poule. Mais comme à l'Euro 96, la marche est trop rude. Malgré d'innombrables occasions, la Croatie ne parvient pas à tromper Carlos Roa et concède la défaite suite à un pion de Mauricio Pineda en milieu…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant