La Croatie ne peut plus contrôler l'arrivée de migrants

le
0

ZAGREB, 18 septembre (Reuters) - Les autorités croates ne sont plus en mesure de contrôler l'arrivée de migrants et de réfugiés et refusent d'en assumer la responsabilité, a déclaré vendredi le Premier ministre Zoran Milanovic. Le moment est venu pour la Croatie de changer son approche du problème des migrants, a précisé le chef du gouvernement croate, ajoutant que son pays n'enregistrerait plus de nouveaux arrivants et que les migrants ne seraient plus hébergés. L'Union européenne doit savoir que la Croatie ne sera pas un "hot spot", a-t-il poursuivi en allusion aux centres d'accueil et d'enregistrement dont l'UE veut se doter à ses frontières extérieures pour y examiner les demandes d'asile. La Croatie est la voie de passage privilégiée des réfugiés qui veulent se rendre en Allemagne depuis que la Hongrie a fermé sa frontière avec la Serbie mardi. En deux jours, depuis la fermeture de la frontière hongroise, quelque 11.000 réfugiés bloqués en Serbie sont passés en Croatie. (Bureau de Zagreb; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant