La Croatie et la Turquie qualifiées, les Pays-Bas " out "

le
0
La Croatie et la Turquie qualifiées, les Pays-Bas " out "
La Croatie et la Turquie qualifiées, les Pays-Bas " out "

Grâce à sa victoire contre Malte (et à la défaite de la Norvège), la Croatie a validé son billet pour l'Euro 2016. Idem concernant la Turquie qui a battu in extremis l'Islande et qui termine ainsi meilleur troisième de cette phase de poules. De leur côté, les Pays-Bas devront se contenter de regarder à la télé le prochain Championnat d'Europe.

Les trois enseignements de la soirée

Selçuk Inan délivre la Turquie
Sous le choc du terrible attentat de samedi dernier, la Turquie a su trouver les ressources nécessaires pour s’imposer mardi soir contre l’Islande et arracher in extremis sa qualification pour l’Euro 2016. Avant les matchs du jour, c’était la Hongrie qui était virtuellement qualifiée en tant que meilleur troisième. Mais les coéquipiers d’Arda Turan ont su déjouer les pronostics avec le soutien d’un public en fusion. Grâce à un coup-franc magnifique de Selçuk Inan (89eme) et à la victoire du Kazakhstan contre la Lettonie (1-0), les troupes de Fatih Terim ont validé leur billet pour le Championnat d’Europe qui se déroulera en France. Et ceci malgré l’expulsion de Gökhan Tore, auteur d’une intervention violente à la 78eme minute de jeu.

La Croatie peut remercier Perisic
Malgré une ouverture du score signée de l’ancien Rennais Alexander Tettey, la Norvège s’est inclinée mardi soir en Italie (2-1) et n’est pas parvenue à conserver la deuxième place du Groupe H, synonyme de qualification directe pour l’Euro 2016. Alors que la Squadra Azzurra s’est imposée sur des réalisations de Florenzi et de Pellè, c’est finalement la Croatie qui ira en France l’été prochain (sans passer par les barrages). En déplacement à Malte, les troupes d’Ante Cacic ont fait la différence sur un but de l’Intériste Ivan Perisic (25eme). Un petit but qui suffit à faire une grande différence.

Les Pays-Bas touchent le fond
Si les Pays-Bas avaient encore une infime chance de terminer à la troisième place du Groupe A et donc de disputer les barrages, il n’y a pas eu de miracle ce mardi soir. Au contraire. Les hommes de Danny Blind ont touché le fond à l’occasion de la réception de la République tchèque. Malgré l’expulsion de Marek Suchy (43eme), les coéquipiers de Petr Cech se sont rapidement envolés au score et mis un terme au suspense. Alors que le score était de 3-0, Klaas-Jan Huntelaar et Robin van Persie (pour son 50eme but en sélection) ont certes limité la casse, mais le mal était fait. Et pour la première depuis 1984, les Néerlandais ne participeront pas à une phase finale d’un Euro. Et c’était déjà sur le sol français… Maintenant, il va s’agir de tirer les enseignements nécessaires pour tenter de relever la tête, mais le chantier s’annonce des plus vastes. Comme la faiblesse affichée ces derniers mois par les partenaires de Wesley Sneijder. L'heure est à la révolution ! 

Le tweet qui nous a fait marrer

La phrase à retenir

« Je me rends compte que je ne suis pas arrivé au meilleur moment (ndlr : il a remplacé Guus Hiddink en août dernier), mais j’ai fait tout ce que voulais faire. Regarder derrière, ça n’a pas de sens. Il faut aller de l’avant et faire une analyse la plus claire possible. Lors de cette campagne, tout est allé dans le mauvais sens. Il y a par exemple eu beaucoup de blessés. Maintenant, on doit regarder ce qui doit être amélioré, notamment au niveau de la formation et du style de jeu. Mais on n'est pas l'Allemagne ou l'Espagne. Je dois faire avec le matériel qui est à ma disposition Aujourd'hui, on a bien commencé, mais ce n'est vraiment pas une bonne période... » (Danny Blind, sélectionneur des Pays-Bas)

Le chiffre de la soirée

1. Grâce à sa victoire de mardi soir contre Israël (3-1), la Belgique termine en tête du Groupe B et va carrément prendre les commandes du classement FIFA aux dépens de l’Argentine. Les Diables Rouges vont ainsi devenir la huitième nation à réussir une telle performance avec l’Allemagne, le Brésil, l’Italie, la France, l’Espagne, les Pays-Bas et donc l’Argentine.

Résultats et buteurs

EURO 2016 / 10EME JOURNEE
Mardi 13 octobre 2015
Groupe A
Pays-Bas – République tchèque : 2-3
Buts : Huntelaar (70eme) et van Persie (83eme) pour les Pays-Bas - Kaderabek (24eme), Sural (35eme) et van Persie (66eme csc) pour la République tchèque

Lettonie – Kazakhstan : 0-1
But : Kuat (65eme) pour le Kazakhstan 

Turquie – Islande : 1-0 
But : Selçuk Inan (89eme) pour la Turquie 

Groupe B
Pays de Galles – Andorre : 2-0 
Buts : Ramsey (50eme) et Bale (86eme) pour le pays de Galles 

Belgique – Israël : 3-1
Buts : Mertens (64eme), De Bruyne (78eme) et Hazard (84eme) pour la Belgique - Hemed (87eme) pour Isräel 

Chypre – Bosnie-Herzégovine : 2-3
Buts : Charalambidis (32eme) et Mitidis (41eme) pour Chypre - Ibisevic (13eme), Medunjanin (44eme) et Djuric (67eme) pour la Bosnie-Herzégovine

Groupe H
Malte – Croatie : 0-1 
But : Perisic (25eme) pour la Croatie

Bulgarie – Azerbaïdjan : 2-0 
Buts : Aleksandrov (20eme) et Rangelov (56eme) pour la Bulgarie

Italie – Norvège : 2-1
Buts : Florenzi (73eme) et Pellè (82eme) pour l'Italie - Tettey (23eme) pour la Norvège

Les pays qualifiés 
France 
Albanie 
Allemagne 
Angleterre 
Autriche 
Belgique 
Croatie
Espagne 
Irlande du Nord 
Islande 
Italie 
Pays de Galles 
Pologne 
Portugal 
République tchèque 
Roumanie
Russie 
Slovaquie 
Suisse
Turquie 

Les barragistes
Hongrie
Bosnie-Herzégovine
Ukraine
Eire
Slovénie
Suède
Norvège
Danemark

(*) : Le tirage au sort des barrages aura lieu dimanche prochain à Nyon 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant