La Croatie dans l'incertitude après les législatives anticipées

le
0
Andrej Plenkovic, le chef de file du parti conservateur HDZ, arrivé en tête des législatives anticipées du 11 septembre, selon les résultats provisoires.
Andrej Plenkovic, le chef de file du parti conservateur HDZ, arrivé en tête des législatives anticipées du 11 septembre, selon les résultats provisoires.

Selon les résultats provisoires, les conservateurs du HDZ arrivent en tête du scrutin de dimanche, mais avec une avance insuffisante pour gouverner seuls.

Les conservateurs de l’Union démocratique croate (HDZ), le parti principal de la coalition sortante, arrivent en tête des élections législatives anticipées, organisées dimanche 11 septembre en Croatie, selon les résultats provisoires. Ils disposent cependant d’une avance insuffisante pour gouverner seuls le pays.

Après le dépouillement de 80 % des suffrages, le HDZ remporterait 61 sièges sur les 151 du Parlement monocaméral. Donné favori durant toute la campagne, le Parti social-démocrate (SDP, gauche) en obtiendrait 54. Même avec les douze sièges potentiellement glanés par le Most (« Le Pont », centre droit), leur allié dans le gouvernement précédent, les conservateurs ne réunissent pas de majorité, selon ces résultats provisoires.

Signe du désenchantement des électeurs pour ce second scrutin législatif en moins d’un an, la participation était en baisse de 10 % par rapport au précédent vote, qui s’est tenu en novembre 2015. Seule gagnante de ce dimanche, l’alliance populiste de gauche, Zivi Zid (« Bouclier humain ») qui remporterait huit sièges au Parlement, contre un auparavant.

Mise en œuvre de réformes structurelles Si le HDZ paraît le mieux placé pour former un gouvernement, il lui sera sans mandat clair difficile de rassembler une coalition à même de mener les réformes structurelles en faveur desquelles plaide la Commission européenne.

L’UE souhaite voir son plus jeune membre maîtriser sa dette, réduire son déficit budgétaire, restructurer ses administrations et...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant