La Croatie a tout gâché

le
0
La Croatie a tout gâché
La Croatie a tout gâché

Alors que les Croates menaient tranquillement 2-0, ils se sont fait rejoindre sur le fil par des Tchèques pourtant largement inférieurs. Une soirée cauchemardesque puisqu'en marge du la rencontre, leurs supporters ont mis un sacré bordel dans les tribunes de Geoffroy Guichard.

République Tchèque 2-2 Croatie

Buts : Perisic (37e), Rakitic (59e) // Skoda (76e), Necid (94e) pour les Tchèques



Cette Croatie ressemble à ces flics qu'on ne croise que trop rarement dans la vraie vie. Plutôt dans les séries. Contre la République Tchèque, elle a fait penser, allez au hasard, à Idriss Elba dans Luther. Suave, félin et en même temps habité par une faille touchante qui peut ressurgir à tous moment de la garde à vue. C'est ce qui lui est arrivé ce vendredi face à la République Tchèque. Alors qu'elle menait tranquillement 2-0, elle a trouvé le moyen de se faire rejoindre au score dans les arrêts de jeu sur un penalty accordé pour une main de leur défenseur central Vida.

Fumi et bombe agricoles


A ce moment, les regards étaient plutôt tournés vers la tribune occupée par les supporters croates. Aux alentours de la 80ème minute, des fumigènes ont été lancés sur le terrain, puis une bombe agricole qui a, semble-t-il, touché un pompier qui tentait de débarrasser la pelouse des fumigènes. S'en suivirent des affrontements dans la tribune entre supporters croates devant un inactif cordon de CRS et des stadiers rapidement dépassés par les événements. Une sale soirée pour la sélection croate qui avait facilement contrôlé le match pendant plus d'une heure en bénéficiant de deux cadeaux de la défense tchèque. Deux actions quasi-identiques.

La sortie de Modric


En première mi-temps, c'est Perisic, son ailier gauche avec une bonne tête à jouer le gars des cités d'Amiens dans le prochain Bruno Dumont, qui profite d'une perte de balle tchèque, un passement de jambes et une frappe croisé hors d'atteinte de Cech. En deuxième mi-temps, c'est Rakitic qui pique un ballon au-dessus du grand Petr après que Brozovic ait chiné un ballon dans les pieds de Hubnik. Deux buts sans avoir forcé son talent, à l'image de Luka "Andrea" Modric qui s'est bien amusé en n'utilisant que son extérieur avant de sortir sur blessure à l'heure de jeu. Est-ce que la sortie du meneur de jeu croate a donné des idées à une sélection tchèque qui en avait bien manqué…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant