La crise ukrainienne pourrait coûter cher à Gazprom

le
4
GAZPROM POURRAIT PÂTIR À LONG TERME DE LA CRISE UKRAINIENNE
GAZPROM POURRAIT PÂTIR À LONG TERME DE LA CRISE UKRAINIENNE

MOSCOU (Reuters) - En augmentant cette semaine de 80% le prix de ses livraisons de gaz à l'Ukraine, le groupe russe Gazprom a finalement plus à perdre qu'à gagner, estiment des analystes du secteur.

"Même si ce prix peut se justifier légalement, il est irréaliste à long terme et cela va nuire à l'image de Gazprom, affecter sa capitalisation et indirectement avoir des répercussions sur tout le marché russe", déclare Valeri Nesterov, de Sberbank CIB.

Comme d'autres experts, il juge que Gazprom pourrait perdre cette année jusqu'à deux milliards de dollars à la suite de cette hausse et devoir réduire sa production de 5%.

La moitié environ des exportations de gaz russe vers l'Europe passe par l'Ukraine, qui stocke ce gaz dans l'ouest du pays.

"L'Ukraine est incapable de remplir ses stocks de gaz au prix aujourd'hui établi. Et sans ces réserves Gazprom ne peut respecter ses contrats à l'exportation vers l'Europe", souligne Mikhaïl Kortchemkine, du groupe East European Gas Analysis.

"Avec de tels prix du gaz, l'Ukraine va encore creuser sa dette - jusqu'à ce que Kiev demande un arbitrage ou que Moscou arrête ses livraisons", déclare Valentin Zemlianski, ancien porte-parole de la compagnie ukrainienne Naftogaz.

(Vladimir Soldatkin et Denis Pinchuk avec Pavel Polityuk à Kiev; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le vendredi 11 avr 2014 à 10:22

    @sidelcr : très bonne question. En fait le prix avec le +80% est le prix du marché. Les ukrainiens ne peuvent pas le payer. Mais c'est pas le problème des russes. C'est incroyable la baratin qu'on nous sert rien que parce que les médias détestent Poutine (qui est certes un dictateur, ... mais avec la caution de sa population !).

  • dgui2 le vendredi 4 avr 2014 à 20:04

    Je cois que c'est surtout l'Ukraine qui risque d'y perdre des plumes. Qu'elle essaie de bloquer le transfert de gaz vers l'Europe et ce sera un EXCELLENT PRETEXTE pour que Poutine envoie des troupes... Ils les verront arriver, les chars russes. Et, pour le coup, ils risquent de rester un certain temps....

  • elimatis le vendredi 4 avr 2014 à 20:01

    Il y a donc de l'eau dans le Gaz ;-)

  • sidelcr le vendredi 4 avr 2014 à 19:56

    Pourquoi ne nous donne t-on pas le prix , peur des comparaisons ?

Partenaires Taux