La crise tunisienne et ses risques de contagion inquiètent les voyagistes

le
0
VIDÉO - La Tunisie est la première destination de voyage des Français, devant le Maroc et l'Égypte.

Ils veulent garder leur sang-froid. Mais après deux années difficiles, les voyagistes français sont très inquiets : la période de grande instabilité politique que traverse la Tunisie, les manifestations en Égypte et le risque de contagion dans la région, réel ou perçu, pourraient miner leur activité.

«Jusque-là, ce n'est pas catastrophique car c'est encore la basse saison en Tunisie, déclare Antoine Cachin, président du directoire de Fram. Les gros enjeux sont pour les vacances de Pâques et d'été. Les réservations sont presque au point mort, c'est inquiétant. Mais on a encore un peu de temps devant nous.» Mi-janvier, Fram a rapatrié de ­Tunisie 1 600 touristes en trois jours. Au millier de clients qui n'ont pas pu partir, le tour-opérateur propose des reports vers d'autres destinations : la plupart optent pour les Canaries, un peu pour le Maroc. Alors que c'est le moment de réserver pour cet été, les clients préfèrent pour l'instant l'Eur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant