La crise syrienne pourrait porter le pétrole à 150 dollars

le
2
LES COURS DU PÉTROLE POURRAIENT FLAMBER AVEC LA CRISE SYRIENNE
LES COURS DU PÉTROLE POURRAIENT FLAMBER AVEC LA CRISE SYRIENNE

LONDRES (Reuters) - Le cours du pétrole Brent pourrait atteindre 125 dollars le baril en cas de frappes aériennes occidentales contre la Syrie et sa hausse pourrait continuer dans le cas d'une contagion du conflit au Moyen-Orient, estime un analyste de la Société générale.

"Nous pensons que dans les jours à venir, le Brent va encore gagner entre cinq et dix dollars et atteindre 120-125 dollars (le baril), que ce soit dans l'anticipation de l'offensive ou en réaction à l'annonce du début de cette offensive", explique Michael Wittner dans une note à ses clients.

Le prix du baril de brut pourrait ensuite atteindre 150 dollars dans l'éventualité où le conflit s'étendrait à d'importants pays producteurs comme l'Irak, ajoute-t-il, tout en précisant qu'une forte hausse serait certainement limitée dans le temps.

"Si les répercussions régionales se traduisent par des perturbations importantes de l'approvisionnement, en Irak ou ailleurs, le Brent pourrait culminer brièvement à 150 dollars", estime l'analyste.

Mercredi, le contrat octobre sur le baril de Brent a atteint un plus haut de six mois à 117,34 dollars, la crise syrienne venant s'ajouter à une diminution de la production d'autres pays producteurs, comme la Libye.

Dans les cas où un conflit viendrait perturber l'approvisionnement en brut, le marché dépendrait de l'augmentation de la production de l'Arabie Saoudite, seul pays membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à disposer de capacités excédentaires, explique Michael Wittner.

Il ajoute que les pays consommateurs pourraient envisager de puiser dans leurs réserves stratégiques si les cours montaient trop haut ou si l'offre se raréfiait.

Christopher Johnson, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dchatene le mercredi 28 aout 2013 à 16:22

    NON ! à 300$....pitre

  • ANOSRA le mercredi 28 aout 2013 à 16:19

    Pas de pb, notre Président normal avait promis en 2012 de bloquer le prix des carburants!