La crise pousse les clients de Siemens vers sa filiale bancaire

le
0

BERLIN (Reuters) - Un nombre grandissant de clients de Siemens se tournent vers la filiale de services financiers du groupe industriel pour financer leurs achats dans un contexte où la crise de la dette européenne met à mal le financement des entreprises par le secteur bancaire.

Les banques ont réduit les volumes de crédit accordés aux petites et moyennes entreprises allemandes, considérées comme la colonne vertébrale de la première puissance économique européenne, a déclaré à Reuters Roland Chalons-Browne, directeur général de Siemens Financial Services (SFS).

SFS, qui s'est engouffré dans cette brèche, étudie à présent la possibilité de vendre une partie de son portefeuille de prêts à des investisseurs sous la forme de produits structurés.

Considéré comme difficile il y a quelques années après avoir été en partie désigné comme responsable de la crise financière de 2008, le marché des produits structurés est désormais prêt pour de telles opérations, a estimé Roland Chalons-Browne.

Siemens, qui dispose d'une licence bancaire, peut constituer des portefeuilles à titriser au cas par cas. Les acheteurs potentiels comprennent les fonds d'infrastructures, les fonds de pension et les sociétés d'assurance, a-t-il ajouté.

SFS se repose uniquement sur sa maison mère pour se financer mais elle a acquis une licence bancaire en décembre 2010, ce qui lui permet d'accéder directement aux fonds de la Banque centrale européenne (BCE) et de réduire ainsi son exposition aux fluctuations des marchés monétaires.

Dans les secteurs où le secteur public a réduit ses investissements, il y a une demande de financements supplémentaires, qui engendre plus d'activité pour SFS.

"Dans les partenariats public-privé, les risques sont transférés de manière grandissante au secteur privé", a dit Roland Chalons-Browne.

Alexander Ratz, Klaus Lauer et Jens Hack, Marion Douet pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant