La crise politique turque inquiète les milieux économiques

le
0

Le gigantesque scandale de corruption qui touche le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, pourrait avoir des conséquences catastrophiques sur l'économie du pays.

La livre turque n'en finit pas de dégringoler. À la clôture de la Bourse, vendredi, le change s'établissait à 3,16 TL pour 1 ¤ et 2,3 TL pour 1 $. L'intervention de la banque centrale d'Ankara, qui a injecté plus 2 milliards de dollars la veille pour soutenir la monnaie nationale, n'a donc pas permis de freiner sa chute. Depuis mi-décembre et l'irruption d'un gigantesque scandale de corruption touchant le premier ministre, la livre, qui avait déjà souffert des restrictions de la Réserve fédérale américaine ces derniers mois, a perdu plus de 10 %. Il s'agit de son plus grand recul depuis la tourmente de 2001.

En dépit des pressions des marchés, la banque centrale turque a refusé mardi d'augmenter les taux d'intérêt, inquiète de l'impact sur la croissance et sur l'accroissement du dé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant