La crise politique en Thaïlande en cinq questions

le
0
FOCUS - Depuis début novembre, les manifestations réunissent quotidiennement à Bangkok jusqu'à plusieurs centaines de milliers de manifestants.

1. - Quelle est la source du mécontentement?

Depuis début novembre, des manifestations réunissent quotidiennement jusqu'à plusieurs centaines de milliers de personnes. Les opposants au régime se sont lancés dans un véritable bras de fer contre le gouvernement. La contestation portait à l'origine sur un projet de loi d'amnistie qui, selon l'opposition, aurait permis le retour de l'ancien premier ministre, Thaksin Sinawatra, qui vit en exil depuis sa condamnation en 2008 à deux ans de prison pour abus de pouvoir. Or, l'actuel chef du gouvernement n'est autre que sa s½ur cadette Yingluck que les manifestants accuse d'être une simple marionnette. «Les opposants sont unis par une même haine du clan Shinawatra», explique Jean Louis-Margolin, maître de conférences à l'Institut de recherches as...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant