La crise plombe le supermétro du Grand Paris

le
0
INFOGRAPHIE - Le rapport Auzannet remis jeudi matin à Cécile Duflot estime que le projet coûtera 9,5 milliards de plus que prévu. Il envisagerait un décalage de certains tronçons.

La douche froide pour le Grand Paris Express. Le rapport Auzannet, remis jeudi matin à Cécile Duflot, ministre en charge du Grand Paris, prônerait le décalage dans le temps de plusieurs tronçons.

Selon Jean-Pierre Blazy, député du Val d'Oise, deux branches du Grand Paris Express seraient menacées par ce rapport, chargé d'évaluer le coût du projet de transports: la ligne reliant Le Bourget (Seine-Saint-Denis) et l'aéroport de Roissy, ainsi que le grand arc nord-est, qui dessert notamment Sevran et le territoire très enclavé de Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis), tous deux renvoyés entre 2025 et 2040. carte du grand paris express

D'une longueur de 200 kilomètres, ce mé...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant