La crise ivoirienne fait flamber le cacao

le
0
Les cours de la fève brune ont grimpé de 5% en deux jours à Londres. La crise politique qui secoue le pays fait craindre le pire aux marchés.

Plus la tension monte en Cote d'Ivoire et plus les investisseurs s'affolent. Sur les marchés londonien et new-yorkais, leur panique se traduit par une flambée des cours du cacao dont le pays est le premier producteur et le premier exportateur mondial. Sur le marché Liffe de Londres, le prix de la tonne de fève brune pour livraison en mars est grimpé ce vendredi jusqu'à 1960 livres sterling, soit une progression de 5% en l'espace de deux jours. Sur le marché NYBoT-ICE de New-York, le contrat pour même échéance s'est envolé de près de 6% sur la seule journée de jeudi, montant jusqu'à 2920 dollars la tonne.

«L'armée a fermé les frontières terrestres, maritimes et aériennes du pays. Il y a maintenant des craintes que les cargaisons de cacao soient affectées», expliquent les experts de Commerzbank. La peur de voir les exportations stoppées en cette période de fête grandit. Le port d'Abidjan, d'où part normalement une grande partie de la demande mondiale de cacao, t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant