La crise inquiète de plus en plus l'automobile allemande

le
0
Les constructeurs allemands sont confrontés à un effondrement sans précédent de leurs exportations en Europe depuis vingt ans.

Correspondant à Berlin

Officiellement les principaux patrons de l'industrie automobile allemande étaient invités à la chancellerie par Angela Merkel entourée de quatre ministres pour évoquer «l'avenir de l'électro-mobilité» en Allemagne. En réalité le tour de table à pris des allures de mini-sommet de crise, alors que les constructeurs allemands sont confrontés à un effondrement sans précédent de leurs exportations en Europe depuis vingt ans.

Par rapport à leurs voisins européens, les constructeurs allemands continuent de jouir d'une santé insolente: les groupes Volkswagen et BMW prévoient une augmentation de leur production pour les années à venir. Mais quelques signaux inquiètent les observateurs. Ainsi, le groupe Daimler a annoncé un plan d'économies de plus d'un milliard d'euros pour faire face à la baisse des ventes en Europe et en Chine et améliorer la rentabilité du groupe. Et Volkswagen, le géant de Wolfsburg, préfère conserver des liquidités da

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant