La crise égyptienne inquiète les investisseurs

le
0
Reflétant l'instabilité politique, l'agence de notation Fitch envisage de dégrader la note du pays. La Bourse du Caire a chuté de 20% en un mois.

Les marchés détestent l'incertitude. Politique de surcroît. L'agence de notation Fitch a modifié vendredi après-midi sa perspective sur la note égyptienne BB+ de stable à négative. Cette décision «reflète l'émergence des manifestations contre le régime et l'incertitude que cela créé sur les perspectives politiques et économiques, à quelques mois des élections de septembre», a argumenté Richard Fox, responsable de la notation pour les pays d'Afrique et du Moyen-Orient.

«La persistance et l'intensification des troubles (...) conduiraient à une dégradation de la note» de l'Égypte, prévient Fitch dans un communiqué publié ce vendredi en milieu d'après-midi. Une agence de notation ne porte pas de jugement politique sur la situation d'un pays, elle se limite à évaluer le risque lié à une situation donnée.

La prime de risque bondit

Vendredi, l'inquiétude des investisseurs s'est renforcée. L'assurance sur les titres de dette égyptienne à échéance

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant