La crise du transport aérien européen s'aggrave

le
0
Après Lufthansa, Air France ou encore Ibéria , la compagnie scandinave SAS taille dans ses effectifs, en annoncant un vaste plan de «survie» visant à suprimer 6000 postes.

Quelques jours après l'annonce des 4 500 suppressions de postes chez Iberia, Scandinavian Airlines (SAS) annonce à son tour un vaste plan de «survie» qui devrait faire passer ses effectifs de 15.000 à 9 000 personnes. Les dirigeants de la compagnie, détenue à 50 % par les États suédois, danois et norvégien, ont prévu de réaliser un plan de cessions qui devrait rapporter 350 millions d'euros.

Cinq mille emplois sortiront du périmètre de la compagnie dans le cadre de la vente d'activités dans les domaines de l'immobilier, des services au sol... Par ailleurs, 800 postes seront supprimés dans les services administratifs. Les salaires des employés et les pensions de retraite vont également passer au rabot. Les rémunérations des personnels de cabine doivent diminuer de 12 % en moyenne a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant