La crise du PC fait encore chuter les résultats de Dell

le
0
La crise du PC fait encore chuter les résultats de Dell
La crise du PC fait encore chuter les résultats de Dell

Le groupe informatique américain Dell, au coeur d'une bataille boursière, a publié jeudi des résultats trimestriels moins mauvais que prévu malgré un septième recul consécutif de son bénéfice net, ses marges continuant de se détériorer dans les PC.Entre début mai et fin juillet, deuxième trimestre de l'exercice décalé du groupe, le résultat net a chuté de 72% à 204 millions de dollars. Le bénéfice ajusté par action, référence aux Etats-Unis, a néanmoins dépassé d'un cent la prévision moyenne des analystes, à 25 cents. Le chiffre d'affaires pour sa part a stagné à 14,5 milliards de dollars alors que le marché s'attendait à un recul."Dans un environnement difficile, nous restons engagés envers notre stratégie et nos clients", a commenté dans le communiqué le directeur financier, Brian Gladden, se disant "encouragé" notamment par "la croissance continue de nos activités à destination des entreprises".Cette division, sur laquelle Dell tente de se recentrer pour réduire son exposition au marché en crise des PC, a amélioré son chiffre d'affaires de 8% à 3,3 milliards de dollars et son bénéfice d'exploitation de 9% à 137 millions.La division d'informatique grand public a vu en revanche son chiffre d'affaires baisser de 5% à 9,1 milliards de dollars, et enregistre seulement 205 millions de dollars de bénéfice d'exploitation (-71%). Dans une lettre aux investisseurs remplaçant la traditionnelle conférence téléphonique d'explications avec les analystes, le directeur financier a reconnu que le groupe avait réussi à améliorer ses parts de marché "au détriment de la rentabilité".A contre-courant du marasme sur le marché des PC, dont il est numéro trois mondial derrière le chinois Lenovo et son compatriote HP, Dell a réussi à augmenter ses ventes d'ordinateurs de bureau de 1%, mais c'est surtout grâce à des baisses de prix.Les consommateurs préfèrent toujours les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant