La crise du logement touche 10 millions de personnes en France

le
0

De plus en plus de ménages, locataires ou copropriétaires, sont fragilisés face à un logement qui devient un obstacle à l'emploi ou érode leur pouvoir d'achat, constate la Fondation Abbé Pierre dans son nouveau rapport sur le mal-logement.

Le logement tend à perdre son «pouvoir protecteur» en période de crise. Pire, il peut aggraver les effets de la mauvaise conjoncture. Dans son nouveau rapport sur «L'État du mal-logement en France» publié ce vendredi, la Fondation Abbé Pierre estime que 10 millions de personnes sont touchées, de près ou de loin, par la crise du logement en France.

Aux 3,5 millions de mal-logés, à savoir les sans domicile fixe, les personnes vivant dans des abris de fortune ou en résidence sociale, viennent s'ajouter les plus de 5 millions de personnes fragilisées à cause de leur logement: propriétaires occupant un logement dans une copropriété en difficulté (près de 730.000 personnes), locataires en impayés de loyers (1,2 million), ou...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant