La crise du fret touche aussi Maersk

le
0
(Commodesk) Maersk, le numéro un mondial du fret, a annoncé la réduction de 9% de ses capacités sur les lignes Asie-Europe. Le Danois indique vouloir rationnaliser sa flotte tout en conservant ses parts de marchés, en augmentation depuis deux ans.

C'est le niveau actuel des taux de fret, au plus bas depuis 25 ans, qui a incité Maersk à prendre cette décision. Cette chute des cours est liée à un problème de surcapacité des compagnies depuis plusieurs années, alors que le ralentissement économique provoque une baisse du commerce international.

L'affréteur indique s'être également basé sur une étude d'Alphaliner publiée en janvier dernier, prévoyant une baisse de 1,5% en volume du trafic entre le vieux continent et l'Asie en 2012. Le secteur du fret a déjà perdu 5,2 milliards de dollars en 2011, d'après l'analyste britannique Drewry, spécialisé dans le transport maritime.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant