La crise donne envie de manger plus

le
0
Évoluer dans un environnement anxiogène nous pousserait à choisir les aliments les plus riches en calories. » Tout savoir sur l'obésité et le surpoids

Le stress physique ou mental est connu pour être un facteur déterminant de nos comportements alimentaires, et conduire selon les individus à une prise ou une perte de poids. Dans une publication parue la semaine dernière dans la revue Psychological Science , des chercheurs américains vont plus loin et montrent qu'il suffirait d'exposer des sujets à des messages pessimistes pour qu'ils mangent plus. La crise ambiante pourrait-elle donc conduire à une augmentation du surpoids et de l'obésité?

Une théorie, bien connue des spécialistes en comportement animalier et extrapolée à l'Homme, veut que les individus adaptent leurs comportements selon la nature de l'environnement dans lequel ils évoluent. Dans un milieu de vie très compétitif, où les ressources sont rares, ils privilégient les comportements ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant