La crise des migrants, un moment clé pour l'Europe, dit le HCR

le
0

GENEVE, 4 septembre (Reuters) - L'Union européenne est à un "moment charnière", a déclaré vendredi le Haut commissaire de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres, prévenant que la désunion favoriserait avant tout les passeurs et les trafiquants. L'Union doit selon lui aider davantage de migrants à entrer légalement sur son territoire et proposer environ 200.000 places d'accueil tout en prêtant assistance aux pays les plus exposés, comme l'Italie, la Hongrie ou la Grèce. "C'est un moment charnière pour l'Union européenne et elle n'a aujourd'hui pas d'autre choix que de mobiliser l'ensemble de ses forces autour de cette crise. Le seul moyen de résoudre ce problème pour l'Union et tous les Etats membres est d'élaborer une stratégie commune, fondée sur la responsabilité, la solidarité et la confiance", a-t-il dit. Malgré la hausse du nombre de réfugiés cherchant asile en Europe, le bloc n'a accueilli que très peu d'entre eux depuis le déclenchement de la guerre en Syrie qui a provoqué l'afflux de quatre millions de personnes dans les pays voisins et le déplacement de 7,6 millions d'autres dans le pays. Selon Antonio Guterres, aucun pays européen n'a le droit de refuser de prendre sa part et tous doivent changer d'attitude pour favoriser la réinstallation et les admissions humanitaires tout en augmentant le nombre de délivrances de visa. Il a également plaidé en faveur de programmes éducatifs spécifiques pour les réfugiés et d'autres moyens de favoriser les entrées légales. "La solidarité ne doit pas être le fait de quelques Etats membres", a dit le Haut commissaire. Depuis le début de l'année, 300.000 personnes ont essayé de traverser la Méditerranée au péril de leur vie et plus de 2.600 ont trouvé la mort. La photographie du corps d'un Syrien de 3 ans échoué sur une plage turque cette semaine a "remué les coeurs de l'opinion publique mondiale" mais elle n'a pas suffi à convaincre les Européens d'apporter une réponse commune. "L'Europe est face à un moment de vérité. C'est l'heure de réaffirmer les valeurs autour de laquelle est a été bâtie." (Tom Miles,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant